Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 07:26

Tout en sachant que le transport par camion n'est pas la solution non plus (est-ce que tous ces transports sont nécessaires?), voici l'invitation pour l'AG de l'ADRD07:

invitation-ADRD07-AG.jpg

Partager cet article
Repost0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 21:05

un peu de publicité pour une réunion organisée par le COLLECTIF CITOYEN -BARRÈS COIRON

 

 



RÉUNION PUBLIQUE SUR LES GAZ DE SCHISTES

 


                                                     canada-gaz-de-schiste.png

 

 

 

MERCREDI 30 MARS 18 h

SALLE DES FÊTES DE CRUAS

 

      

                                   

 

(Photo d'exploitation de gaz de schistes au Canada. Demain l'Ardèche ? Vraiment ?)

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 19:39

L'invitation:

 

invitation-AG-10-12-2010.png

et l'echo dans La Tribune:

 

tribune 16-12-2010

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 19:33

 

L'invitation:

 

affiche soirée anti-pub 19-09-2010

 

et voilà le résultat:

 

 

soirée anti pub


Partager cet article
Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 19:31

L'invitation:

invitation galette 31-01-2010

 

et l'echo dans La Tribune:

tribune 04-02-2010

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 19:21

L'invitation:

 

affiche soirée eau 02-07-2009

   et l'echo dans La Tribune:

tribune-9-07-2009.jpg

et notre echo:

 

 

UNE HISTOIRE “d’EAU”

     Il n’y avait ni mariage, ni journée de vote le jeudi 2 Juillet en Mairie de Rochemaure, on parlait de l’eau et de sa distribution. Cette rencontre citoyenne animée par Marc Rousselet, un vauclusien qui sillonne les routes drômoises et ardéchoises avec un message très simple « l’eau est un bien précieux, il ne faut pas le gaspiller », « l’eau est indispensable à la vie, ce n’est pas une marchandise comme les autres ». A l’aide d’une série de diapositives très parlantes il détaille – la terre, vue du ciel, c’est la planète bleue donc de l’eau,  il y en a beaucoup mais l’eau douce et potable représente à peine 3% de cette quantité immense de liquide , de plus cette eau consommable par l’espèce humaine est inégalement repartie ( entre les continents ..entre les régions …entre les villes et les campagnes) – le changement climatique emballe le système – les inégalités se creusent – l’eau potable devient une arme stratégique dans certaines parties du globe ……

Tout naturellement on en arrive à évoquer la distribution de cette eau si précieuse ...qui le fait et comment le fait on ?  M. Saulo Président du Syndicat Intercommunal de Meysse Rochemaure (en charge de l’organisation de cette distribution sur la commune de Rochemaure) introduit cette question par la remarque suivante « l’eau, en tant que ressource naturelle, est gratuite. Cela date des romains (droit latin) – seule sa distribution et sa dépollution est désormais payante ». Et Marc Rousselet de présenter les diverses possibilités offertes par le droit français pour organiser cette distribution et ce retraitement des eaux usées. D’une manière simple deux solutions sont actuellement présentes en Ardèche :

-                     la régie communale où c’est la commune (ou le syndicat intercommunal) qui assure soit la distribution soit le traitement de eaux usées soit les deux fonctions à la fois.

-                     Soit la gestion confiée à une entreprise privée…

Actuellement 40% des communes ardéchoises ont choisit ce mode de gestion communale, on assiste a une augmentation de ce type de gestion à l’occasion du renouvellement des contrats d’affermage (tous les 15 ans).

Mais 60 % des communes ardéchoises préfèrent encore « déléguer ce service public » à des sociétés privées en souscrivant un contrat d’affermage. Dans ce cas la société d’affermage (pour l’Ardèche essentiellement la SAUR) prend a sa charge les frais de fonctionnement du réseau, le facture  a « ses clients » et reverse a la commune (ou au syndicat communal  suivant le cas) une « petite » part de cette collecte.

Les frais d’investissement restent, presque toujours, à la charge de la commune or cela représente  la grosse  dépense – on l’a vu à Rochemaure lors de la construction  de la nouvelle station d’épuration – ou lors de la réfection des réseaux de la rue de la Violle et de la Rue du Faubourg, sans parler de ceux de la Place des Brassières et ceux liés a la réalisation de la contre allée et les ronds points de la cite du barrage ..etc...etc …

Au final en examinant au plus prêt les factures d’eau dune famille de 4 personnes consommant 110 m3 par an on s’aperçoit que rapportes au prix par m3 – il est passe a Rochemaure de 3,36 /m3 en 2006 – a 3,5/m3 en 2007 et 3,42 /m3 en 2008 (la forte diminution de la part, reversée a la commune, explique cette faible diminution).  A titre de comparaison pour la même période le prix moyen des communes ardéchoises (ayant conservées la gestion communale) était divise de moitie.

Marc Rousselet de conclure le choix entre gestion communale et gestion privée n’est pas directement  lie a une couleur politique de l’équipe municipale en place.

Dans tous les cas le maire  reste responsable du prix, de la qualité et de la quantité de l’eau distribue sur sa commune.

Trois heures d’un débat ouvert, dans un climat d’écoute réciproque ou les ruspismauriens présents ont pu dialoguer librement avec Monsieur le Maire (entoure d’adjoint et conseillers en charge de ce dossier), avec le conférencier et entre eux.

La question de la facture d’eau récente émise à mi année a été évoquée avec son lot de hausses importantes et inexpliquées.

Des demandes de compléments d’informations  seront transmises a la Saur par l’équipe municipale.

Les échanges informels se sont poursuivis par la dégustation de vins et jus de fruits du terroir proposes par Le Caveau de Rochemaure (installe sur la Place des Brassières) et quelques cakes prépares par les bénévoles qui ont assuré l’organisation pratique de cette conférence – débat ……L’eau de la Fontaine de la Bernarde figurait en bonne place bien sur ……..

Une première à renouveler donc – rendez vous a été pris pour poursuivre les échanges sur ce dossier complexe ou rien n’est simple – une date buttoir 2012 pour le renouvellement des contrats de distribution, de collecte et de retraitement des eaux usées.

Une piste sérieuse d’évolution tarifaire est envisagée dans le cadre de l’Intercommunalité Barres Coiron par transfert de cette compétence, comme cela a déjà été fait pour les ordures ménagères et interconnexion des réseaux du syndicat intercommunal Meysse – Rochemaure avec ceux de Cruas – Baix (réseau OUVEZE).

           Actuellement le prix, rapporte au m3 d’eau (réseau Ouveze) est en moyenne 1 moins cher.

Pour les accros de l’internet :

Deux sites qui donnent une foule de renseignements sur ces questions liées a l’eau :

-                     http://www.eauxglacees.com 

et 

-                     http://www.acme-eau.org (site officiel de la fondation, sur l’eau, crée par Danielle Mitterrand)

 

et  pour poursuivre la « rencontre citoyenne  a Rochemaure »

 par internet : rc.rochemaure@gmail.com

ou

à l’adresse postale :

 Rencontres Citoyennes a Rochemaure (chez Olivier Faure) Chemin de l’Olivette 07400 Rochemaure

 Affaire à suivre !!!!!!!!!!! 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Collectif Rencontres Citoyennes Rhodaniennes
  • : LE COLLECTIF « RENCONTRES CITOYENNES RHODANIENNES », CE N'EST... ...ni un parti politique pour autant il s'agit bien de s'intéresser à l'action politique menée sur la ville ; donc ouvert à tous, y compris aux militants politiques. ...ni un comité de défense pour autant il étudie, analyse et peut proposer des solutions aux problèmes rencontrés sur le territoire communal (ou intercommunal) ; donc ouvert aussi aux associations. ...ni un "club philo" pour autant il s'agit
  • Contact

Pour nous écrire

rc.rochemaure@ymail.com

Recherche